fr

Les bienfaits des pignons de pins de Sibérie

Les pignons et leur huile sont largement utilisés dans le régime alimentaire végétarien et surpassent les autres noix et graines en offrant des protéines faciles à digérer. Elles contiennent des vitamines, des antioxydants, des minéraux indispensables. Les recherches ont montré que la consommation des pignons de pin et de leur huile abaisse significativement le risque cardio-vasculaire et augmente la capacité de l’organisme à résister aux virus et aux infections.

Les pignons de pins de Sibérie et l’huile de pignons de pins sont riches en acides gras insaturés qui contribuent à réduire dans le sang le mauvais cholestérol LDL et augmentent le bon cholestérol HDL. Ils contiennent en grande quantité  de l’acide pinolénique, un acide gras polyinsaturé oméga-6 propre au pin de Sibérie. Cet acide contribue à la baisse du niveau de glucose et du mauvais cholestérol dans le sang. Les recherches montrent que l’alimentation riche en acides gras polyinsaturés comme le régime Méditerranéen, aide à prévenir les maladies du cœur. Elle réduit le risque d’accidents vasculaires cérébraux grâce à l’augmentation du bon cholestérol dans le sang.

Les pignons de pins de Sibérie contiennent en moyenne 9.33 mg de vitamine E pour 100g de produit. Cette vitamine est un antioxydant puissant qui protège les cellules, plus précisément leur membrane, de l’impact des radicaux libres. Elle renforce ainsi la résistance de l’organisme aux infections et aux inflammations, permettant de rester jeune plus longtemps. Les pignons de pins sont aussi source de vitamines du groupe B telles que la thiamine (B1),  la riboflavine (B2),  la niacine (B3), l’acide pantothénique (B5),  la vitamine B6 et l’acide folique (B9 et B12). Ces vitamines aident à la production des enzymes qui participent au métabolisme cellulaire, qui transforment les oligoéléments de la nourriture et participent à la création de nouvelles cellules.

En outre les pignons de pins de Sibérie contiennent les doses de minéraux nécessaires à notre équilibre, telles que le manganèse, le potassium, le calcium, le fer, le magnésium, le zinc et le sélénium. Par exemple, l’apport en manganèse, nécessaire pour résister aux infections et aux virus est a peu près de 8,1 mg pour 100 gr de noix.