fr

Les pignons de pins de Sibérie sont cueillis manuellement

Les pignons de pins de Sibérie de l’entreprise ALTAIGA sont des pignons de pins de la variété du cèdre qui pousse à l’état sauvage contrairement aux espèces habituelles de pins à pignons qui elles sont plantées artificiellement. Ses pignons contiennent les vitamines, les acides aminés, les antioxydants et les minéraux nécessaires à notre santé, ils contribuent à la prévention des maladies cardio vasculaires. Nos pignons sont collectés à la main dans les forêts de Sibérie, notamment dans la région écologique du lac Baïkal. Ce lac est inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 1996. Le Baïkal contient 20% des sources mondiales d’eau douce (qui n’est pas d’origine glaciaire). Le lac est peuplé de plus de 1700 espèces d’animaux et de plantes.

Nos pins de cèdre poussent sur la côte sud de la crête rocheuse du lac Baïkal, éloignés des routes et des  habitations. Ces forêts sont écologiques et les activités industrielles y sont interdites. L’écologie est très importante pour le pin de cèdre. Il peut porter ses fruits seulement dans un environnement écologiquement pur. L’arbre pousse très longtemps, certains de ses arbres peuvent attendre l’âge de 1000 ans.  Les premières récoltes sont faites quand l’arbre atteint ses 70 ans. La pomme de pin mûrit en 14 – 15 mois.

Traditionnellement, la population de Sibérie récolte les pommes de pin. C’est une composante très importante de la cuisine locale. Ces pignons de cèdre de Sibérie sont de la famille du Pinus Sibirica et ne sont pas à l’origine du syndrome des pignons. Selon les dernières recherches ce syndrome se produit après la consommation des pignons chinois de la variété Pinus armandii.

Nous récoltons nos pignons de pins de Sibérie manuellement, les décortiquons selon une méthode traditionnelle.

Nos pignons sont rapidement décortiqués. Aussitôt après nous procédons à leur emballage afin de les préserver de l’impact de l’air et de la lumière et afin de préserver leurs qualités gustatives et leurs propriétés utiles.

La première couche de l’emballage est sous vide et protège les pignons de l’impact de l’air, et la deuxième couche est celle du carton qui préserve le produit de la lumière néfaste du soleil et des dommages qu’elle pourrait occasionnés.